Roméo Vachon: le pilote de brousse aux ailes d’argent

Les pilotes et les aviateurs

Né le 29 juin 1898 au Canada à Sainte-Marie-De-Beauce, Romeo Vachon est issu d’une famille d’agriculteurs. Il fera partie bien plus tard de la grande et célèbre famille des pilotes de brousse The Flying Vachons. Il connaîtra un grand succès dans sa carrière d’aviateur surtout dans le domaine commercial et dans les forces armées canadiennes. Il fut un éminent pilote qui a inspiré le nom d’un prix attribué annuellement à ceux qui ont su apporter des solutions à des problèmes relevant du secteur de l’aviation et de la conquête spatiale : le prix Roméo-Vachon ; mais également  des rues et des boulevards.

Le pilote de brousse par excellence

Roméo Vachon s’intéresse très jeune au domaine de la mécanique pour ensuite basculer vers une passion effrénée pour l’aviation. Il travaillera dans ses débuts comme chauffeur particulier avant d’intégrer les forces armées canadiennes, alors à ses premiers balbutiements. Il suivra une formation pour le métier de mécanicien aéronautique et obtiendra son brevet qui lui servira de passeport pour devenir militaire au sein de cette armée en 1920. Roméo Vachon obtiendra sa licence de pilotage aux Etats-Unis et il deviendra ensuite un pilote de brousse en travaillant pour le gouvernement canadien. Il intègrera plusieurs sociétés de renom dans le domaine de la liaison commerciale à l’instar du Laurentide Air Service. Pour le compte de cette compagnie, il effectuera de nombreuses missions à bord du célèbre hydravion Curtiss HS-2L à travers les contrées éloignées du Canada. Il travaillera ensuite pour la Canadian Transcontinental Airways au sein de laquelle il s’occupera de liaisons postales en balançant les lettres et les colis depuis son avion si, auparavant, il s’occupait de détecter l’apparition de feux de forêts. Entre autres, il effectuera de nombreuses photographies aériennes aux commandes du Curtiss HS-2L  pour le compte du gouvernement québécois. Il sera en somme un pilote qui participera à la liaison commerciale et aéropostale des régions les plus enclavées dans le grand nord Canadien.

Vers de nouveaux horizons

Roméo Vachon sera un véritable héros lorsqu’il participera au sauvetage de pilotes ayant souhaité faire la traversée de l’Atlantique et lorsqu’il deviendra le premier ambulancier volant. A la suite de la crise financière qui a suivi la grande dépression, il deviendra un membre de la direction dans une usine spécialisée dans le type d’avion de prédilection du pilote, les hydravions. Il enchaînera alors les postes à responsabilité à l’instar de celui de chef de station puis de conseiller spécial au sein de la Trans-Canada Airlines après avoir travaillé au sein de cette compagnie en tant que pilote de ligne. Avant sa mort en  décembre 1954 due à une maladie, Roméo Vachon avait participé à l’élaboration d’un projet ayant pour but l’émancipation des liaisons aéro-commerciales à travers tout le territoire canadien, notamment dans les régions les plus enclavées. Au final, Roméo Vachon est un célèbre aviateur civil qui a contribué au développement des régions canadiennes grâce à des liaisons effectuées par ses soins depuis son célèbre hydravion.

 

Category: Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *