MiG-21: l’avion de chasse soviétique Mikoyan-Gourevitch MiG-21

aviation| Avions de chasse

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-21

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-21 est un avion de chasse de l’Union Soviétique des années 1960 très performant. C’est un avion qui a besoin surtout d’un pilote un vrai,l’appareil n’a pas ou peu d’électronique, par rapport à un avion de chasse occidental, cet appareil a été vendu à plus de 11 000 exemplaires et est l’avion de combat à réaction le plus produit de toute l’histoire de l’aviation militaire.

Depuis près de 50 ans, le Mikoyan-Gourevitch MIG 21 a été le chasseur le plus vendu, produit sous une vingtaine de versions. Son nom de code de l’OTAN est  le « Fishbed ».

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-21

 

 Le Mikoyan-Gourevitch MiG-21

 

 

Conception du Mikoyan-Gourevitch MiG-21

Le Mikoyan-Gourevitch Mig 21 a été conçu dans les années 1950, à la fin de la  guerre de la Corée dans un monde perturbé entre les deux forces en occident les États Unis et en orient l’Union Soviétique, en pleine guerre froide.

C’est en 1954 que les autorités soviétiques ont lancé un appel d’offre sur la construction d’un chasseur léger de première ligne afin de protéger son territoire des éventuels attaques américaines. Les deux pays étaient en pleine Guerre Froide.

Des recherches et des études sont entamés et plusieurs prototypes ont été produit jusqu’à ce qu’on aboutit au MiG 21. Le premier vol fut assuré en juin 1955 avec aux commandes le pilote Moukhine. Mais suite à un arrêt soudain du moteur lors de l’atterrissage, l’avion s’est écrasé, le pilote survécut mais fût blessé.

Les essais continuèrent et le E-6 du constructeur MiG vola en mai 1958 avec un réacteur R-11S de 5100 kilos de poussée. Il a atteint le Mach2.05 à 12 000 mètres d’altitude. Cet appareil fut le premier de la série MiG-21. Les essais de vol se suivraient pour tenter de corriger les fautes et les imperfections de l’appareil.  C’est en 1960 que ces avions entrèrent en service.

Le chasseur a été soumis à plusieurs améliorations tout au long de sa carrière, Le Mig 21 devint peu à peu un avion de chasse multirôle, la dernière version le Mig 21 S emprunta pas mal de l’avionique du futur MIG 23.

 

Le MiG-21 est un appareil monoplace à voilure delta, de conception simple et robuste. Il  bénéficie d’une maniabilité qui lui vaut sa notoriété comme un chasseur redoutable. Il est doté de capacités radar simples et élémentaires et son armement est souvent sous forme d’une paire (puis quatre) missiles AA-2 Atoll plus un canon de 30 mm de calibre.

Mikoyan Gourevitch

 

Mikoyan Gourevitch MIG 21 décollage

Mig 21

Plusieurs pays alliés de la Russie ont pu acquèrir le MIG 21, l’appareil était performant et peu cher.

Le Mikoyan-Gourevitch à l’étranger

L’Union Soviétique a autorisé la Tchécoslovaquie, considéré comme un élément de confiance du pacte de Varsovie, de produire des MiG-21. Plusieurs versions ont vu le jour.

Notamment, au milieu des années 1960, et après l’attaque chinoise sur la frontière indienne, l’Inde a négocié une licence du MiG-21. Une fois obtenu, l’Inde commence une chaîne de production de cet appareil soviétique.

Les versions du Mikoyan-Gourevitch MiG-21


Le MiG-21
a été produit en plusieurs versions mais quelques unes ont eu une grande notoriété et sont devenus des versions représentatives du chasseur.


Le MiG-21F-13
ou le Fishbed C, c’est la première version produite en grande série, ayant une autonomie très limitée avec seulement 2300 litres de carburant en interne ainsi qu’un armement réduit à deux missiles, généralement une paire de K-13 (AA-2 Atoll) plus un canon interne NR-30 de 30 mm.


Le  MiG-21PF
ou Fishbed D, une première version dotée d’une entrée d’air  agrandie grâce à une augmentation du diamètre de 22 cm. Elle est équipée également d’un radar d’interception, avec une capacité d’emport en carburant de 2800 litres en interne + 490 litres en réservoir auxiliaire ventral ainsi qu’un réacteur puissant.


Le MiG-21S
ou le Fishbed H, il est connu notamment sous la fausse désignation PFMA. Cette version est capable de transporter encore plus d’armement  ce qui lui donne une capacité multirôle.

Le MiG-21

 

Le MiG-21

 

 


Le MiG-21R
est dérivé du MiG-21S. Il est conçu spécialement pour les opérations de reconnaissance, équipé des caméras et des équipements dans un conteneur ventral.


Le MiG-21U
ou le Mongol est une version d’entraînement biplace ayant plusieurs sous-variantes (U, UM, US).

Vidéos du MIG 21

 

 

Les évolutions et modernisations du MIG 21

Le Mig 21 est un avion de chasse performant, rapide, agile maniable, sa faiblesse est dans une électronique vraiment faible, les russes étaient très en retard dans ce domaine. Cependant le MIG 21 se prête bien aux modernisations.

Dans les années 80 90 il était facile d’avoir de nouveaux appareils en  remplacement des Mig 21, les avions de chasse étaient à des prix très bas. un Mig 29 pouvait se négocier à un prix incroyablement bas, la fin de l’URSS a changé la donne, les pays utilisant le MIG 21 se sont trouvés face à un  cruel dilemme, mettre au rébus les vieux MIG 21 ou les moderniser.

Category: aviation, Avions de chasse

Comments (4)

  1. Jacques dit :

    Les Mig
    J’ai toujours aprécié les Mig
    ils sont beaux et ont toujours été des chasseurs absolument redoutables
    pendant la guerre de Corée, les F86 Sabre n’étaient pas à la fête avec le Mig 15, Le mig 15: ils leurs manquaient la qualité de l’entrainement des pilotes et une bonne couverture radar

  2. Jules dit :

    MiG-21
    L’armée de l’air soviétique est connu par ses MiG-21.. en plus plusieurs pays peu développé ont pu acquérir des avions de combat grâce aux MiG!!

  3. Matt dit :

    Le MiG 21 était un rivale redoutable des F-15 ([url]http://www.myzone59.com/aviation/avions-de-chasse/le-mcdonnell-douglas-f-15-eagle.html[/url]) américains lors de la guerre froide!

  4. keita younoussa dit :

    j’aime beaucoup les mig 21 car c’est ça que mon père feu capitaine NAMAN KEITA pilotait et c’est ça qu’il est mort le 20 avril 2004 au large des îles de tamara ( guinée conakry ). il était le fruit de l’école de l’air de krasnodar et rostov dans les années 1972 / 1977.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *