Une coopération militaire entre la France et le Royaume Uni

Actualité avions| ,
Découvrez aussi :

Paris et Londres, une énorme coopération militaire

Il semble que le traité de défense bilatéral de novembre 2010 entre la France et la Grande-Bretagne commence à porter ses fruits. En fait, les deux pays sont prêts à présenter le futur avion de combat européen ainsi qu’un grand programme de missiles confié à MBDA.

Vendredi dernier, plus qu’un an depuis l’annonce du traité de défense de Lancaster House, Nicolas Sarkozy et David Cameron ont du montrer qu’en dépit des problèmes monétaire et des désaccords financiers, les deux pays ont une réelle volonté de créer une coopération militaire sans précédent depuis 1945.

Une coopération militaire franco-britannique

 

  Une coopération militaire franco-britannique

 

 

On a vu dernièrement une rivalité entre les deux chasseurs le Rafale français et l‘Eurofighter du trio BAE-EADS-Finmeccanica en Inde, mais il paraît que les deux chefs d’états sont conscients que dans le futur, ces batailles ne permettront pas aux deux puissances européennes de garder leur place mondiale. Pour ceci, le président français et le Premier ministre britannique vont donner le coup d’envoi pour la conception d’un nouvel avion de combat européen.

Des dizaines de millions d’euros seront mis au profit des recherches et des études sur le futur avion de chasse européen dont les travaux seront faits au tandem Dassault-BAE.

La porte de la coopération n’est pas fermée, toute autre proposition de coopération sera la bienvenue sous leadership franco-anglais. Cependant Tom Enders, le futur patron d’EADS, a déclaré que « les programmes à plusieurs pays sont souvent des cauchemars. Mieux vaut une alliance bilatérale ou une nation leader. »

Un rapprochement ne peut être décrit que spectaculaire et historique entre ces deux pays. En effet, ces deux plus grandes puissances militaires en Europe n’ont plus les moyens de financer seuls les recherches militaires. Il faut noter que ces deux pays représentent la moitié des budgets de défense en Europe, les deux tiers de ceux de recherche militaire, et ils n’hésitent pas pour entamer une guerre.

Aux problèmes financiers, s’ajoute la panne européenne en défense. Une déception française en particulier après la guerre en Lybie ainsi qu’un Royaume Unis qui semble opposé à tous ce qui est dit à Bruxelles.

Tout cela a permis un rapprochement entre ces deux meilleurs ennemis.

Au début, Paris et Londres vont devoir lancer une étude de levée de risques pour un drone de surveillance de future génération qui sera confiée à BAE et à Dassault.

Notamment les projets en matière de missiles avancent à grand pas ainsi que la simulation nucléaire.

Tout ceci n’est qu’un premier bilan, il va falloir attendre cinq ans pour savoir si l’essai de Lancaster House sera réalisable ou bien non.

Tags: ,

Category: Actualité avions

Comments (1)

  1. François dit :

    On verra peut être de nouveaux avions de légende…les coopérations française et britannique ont toujours réussi à créer les plus belles choses de l’humanité…qui pourrait oublier le Concorde par exemple?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *