Tu-160 : le bombardier supersonique

Avions de chasse
No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 7 mars 2018)
Baptisé le « Cygne blanc » par les militaires russes, le Tu-160 est aujourd’hui considéré comme le bombardier le plus puissant et le plus grand à l’échelle mondiale. Il s’agit d’un bombardier supersonique construit par Tupolev durant la guerre froide dans le cadre de la course aux armements.

Sa conception

En réponse au Rockwell B-1 Lancer des Américains, les Soviétiques ont décidé de concevoir un bombardier multi-mission en 1973. Tupolev a été choisi pour le fabriquer, car il avait les capacités nécessaires pour le mener à bien. Ce dernier avait, à l’origine, proposé le Tu-144, mais il a apporté à ce dernier quelques éléments de l’avion proposé par Miassichtchev, le M-18.

Même si les Américains en arrêté la fabrication du B-1 en 1977, les Soviétiques de leur côté ont continué à développer le Tu-160. Les premiers essais en vol ont commencé en décembre 1981 puis la production a été lancée en 1984. L’avion est entré en service en 1987 et jusqu’en 1992, 35 unités ont été fabriquées au lieu des 150 prévues.

Vers la fin des années 90, Tupolev a apporté quelques améliorations au Tu-160 et le premier modèle de cette nouvelle lignée a été livré en mai 2000. En décembre 2014, le premier avion modernisé rebaptisé Tu-160M prit son envol.

En 2017, une version encore améliorée du Tu-160M fit son premier vol et fut baptisé Tu-160M2. La version finale de cette dernière devrait décoller en 2021.

En ce qui concerne les anciens appareils, ils feront encore l’objet d’une modernisation.

Les caractéristiques de l’avion

Tu-160 : le bombardier supersonique

Le Tu-160 est pourvu de :

  • Quatre turboréacteurs à double flux et postcombustion de type Kouznetsov NK-32
  • 40 000 kg d’armement au niveau de ses deux soutes ventrales dont 12 missiles de croisière Kh-55 ou de 24 missiles Kh-15P
  • Un radar d’attaque Obzor-K
  • Un radar de suivi du terrain Sopka

En ce qui concerne ses autres caractéristiques, ce bombardier supersonique affiche :

  • Une envergure de 52 m
  • Une longueur de 50, 6 m
  • Une hauteur de 12, 8 m
  • Une surface alaire de 360 m²
  • Un rapport poussée/poids de 0, 37
  • Une vitesse maximale de 2 200 km/h
  • Un plafond de 18 000 m
  • Un rayon d’action de 12 300 km
  • Une vitesse ascensionnelle de 4 000 m/min
  • Une charge alaire de 743 kg/m²
  • Une masse à vide de 117 960 kg
  • Une masse avec armement de 267 625 kg
  • Une masse maximale de 270 000 kg
  • Une masse avec carburant de 148 000 kg

Tout récemment, le Tu-160 a lancé des missiles de croisière Kh-101, lesquelles n’ont jamais été utilisés avant cela. Cela fait de cet appareil, un bombardier d’importance stratégique qui peut reprendre sa position de tir rapidement.

Quelques variantes

Diverses variantes du Tu-160 ont été évoquées, mais alors que certaines n’ont jamais été construites ce qui est le cas du Tu-160SK, une version commerciale, d’autres sont restés à la version de prototype comme c’est le cas des :

  • Tu-160P : le prototype d’un avion très longue portée
  • Tu-160PP : un prototype doté d’un brouilleur de radar
  • Tu-160R : un prototype en version avion de reconnaissance
  • Tu-160K : une version qui permettrait de lancer la fusée Kretschet-P

Seules les versions Tu-160M qui peut embarquer les missiles hypersoniques Kh-90 et le Tu-160M2 avec une mise à jour des systèmes électroniques du -160M ont été conçus.

En janvier 2018, le président russe a évoqué la conception d’une version civile du Tu-160.

Category: Avions de chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *