Amelia Earhart : l’aviatrice disparue

Les pilotes et les aviateurs

Amelia Earhart était une aviatrice américaine de renom qui a malheureusement disparu au cour d’un vol sans jamais avoir été retrouvée.

Garçon manqué dès l’enfance

Amelia Earhart est née le 24 juillet 1897 à Atchison, dans le Kansas. Elle a été élevée par ses grands-parents maternels dont le grand-père était un respectable citoyen d’Atchison. Très tôt, Amelia a montré un fort caractère qui lui faisait un peu ressembler à un garçon manqué. Elle aimait prendre des risques et était une meneuse née contrairement à sa sœur, qui était sa suiveuse la fidèle. Lorsqu’à 10 ans, Amelia a vu pour la première fois un avion voler dans le ciel, elle n’y a prêté aucune attention. Elle est ainsi devenue infirmière dans un hôpital militaire.

Naissance de sa passion pour l’aviation

Lorsqu’elle avait 20 ans, Amelia Earhart est allée assister à un meeting aérien. Très intéressé par ces gros engins volants, elle décida de faire son baptême de l’air dans le ciel de Los Angeles. Dès lors, elle a réalisé que l’aviation était sa véritable vocation.

Des études de pilote

Son poste d’infirmière lui a permis d’économiser pour payer ses études de pilotage à l’issue desquelles elle a obtenu un brevet de pilote. Elle a également réussi à économiser assez d’argent pour s’offrir un Kinner Canari qui a renforcé ses compétences. Malgré quelques accidents, elle réussit à battre le record d’altitude de 4 300 mètres pieds le 22 octobre 1922.

Une vraie passionnée

Sa passion pour l’aviation ne s’est pas limitée à faire voler des avions, mais elle ouvre une association à Boston dans le but de promouvoir l’aéronautique, surtout chez les femmes. Cela lui a permis de gagner en notoriété jusqu’à être surnommée « la meilleure femme pilote des Etats-Unis ».

 Amelia Earhart

Son premier vol transatlantique

Lorsque le capitaine Railey lui demanda de traverser l’Atlantique en avril 1926, la jeune femme a eu quelques appréhensions, mais finit par accepter. Même si au bout de 20 h 40 minutes de vol, elle est devenue la première femme à traverser l’Atlantique, ce n’était pas vraiment une victoire pour Amelia Earhart puisque son rôle durant la traversée s’est limité à tenir le carnet de bord. Pour vraiment être fière d’elle-même, faire la traversée seule a commencé à germer dans sa tête.

Mariage

En 1931, Amelia Earhart épouse George Palmer Putnam et ensemble, ils ont préparé la première traversée de l’Atlantique en solo de la jeune pilote. Elle a décollé à Harbour Grace pour atterrir 14 h 56 minutes plus tard en Irlande du Nord. Non seulement, elle a réussi cette grande traversée, mais en plus, elle y est parvenu avec beaucoup d’heures à l’avance.

Tour du monde

En 1937, Amelia Earhart décida de partir pour un tour du monde en allant vers l’est. Elle était accompagnée du navigateur Fred Noonan. Alors que la petite équipe survolait Lae, en Nouvelle-Zélande, l’appareil a disparu et les deux pilotes avec lui. Des recherches d’envergure ont été menées, mais en vain, personne ne sait jusqu’à aujourd’hui ce que sont devenus les deux pilotes. Son décès a été annoncé officiellement en 1939.

Une femme d’exploits

Pendant toute sa carrière d’aviatrice, Amelia Earhart s’est vu récompenser de nombreux de ses exploits. Ainsi, elle est élue :

  • 1922 : record d’altitude féminin
  • 1928 : 1ère femme à traverser l’océan atlantique / 1ère femme à traverser les Etats-Unis en solo
  • 1931 : 1ère femme à piloter un autogire et record d’altitude de 15 000 pieds
  • 1932 : 1ère femme à traverser les Etats-Unis en autogire / 1ère femme à traverser l’océan atlantique en solo / 1ère personne à le traverser deux fois/ 1ère femme à recevoir la Distinguished Flying Cross avec la médaille d’or de la société nationale géographique
  • 1935 : 1ère personne à effectuer un vol en solitaire Honolulu-Oakland / 1ère personne à effectuer un vol solo Los Angeles-Mexico / 1ère personne à effectuer un vol en solitaire sans escale Mexico-Newark

Category: Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *