Suisse, le sort du Gripen est entre les mains du Parlement

Actualité avions|

Le sort du Gripen entre les mains du Parlement suisse

Le sort du contrat qui porte sur l’achat de 22 avions Gripen en Suisse est entre les mains du Parlement.
Le Conseil fédéral a transmis mercredi, la proposition au Parlement depuis mercredi dernier. Le contrat est d’une valeur estimée de 3,126 milliards de francs. Le projet devrait être soumis à un référendum.

Le Gripen

Le gripen
Le gripen vol en formation de Gripen

Selon le ministre de la Défense suisse, Ueli Maurer « le peuple sera certainement le plus grand obstacle ». Mais avant, le conseil fédéral s’apprête à affronter les critiques des médias ainsi que les opposants du projet du Parlement.
En fait, cette idée d’avoir un recours pour un fond pour cette acquisition ne semble pas plaire à plusieurs personnes du pays. Les membres de la droite ne veulent pas aller au vote parlementaire.
Pour pouvoir cumuler le coût du Gripen, le Conseil fédéral a suggéré de verser environ 300 millions par an dans le budget de l’armée, mais selon le ministre de la Défense, le gouvernement tient à garder le plafond des dépenses en affaires militaires à seulement 4,7 milliards.
D’autre part, l’argent n’est pas l’unique obstacle, le Gripen comme avion a été énormément critiqué par la gauche et la droite. Les premiers parce qu’ils rejettent l’idée de l’acquisition des chasseurs et les seconds parce qu’ils estiment qu’il aurait été meilleur de choisir un Rafale ou bien un Eurofighter à la place.
Rappelons que le Gripen était en concurrence avec le Rafale .

Tags:

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *