Programme EAATTC : exercice pour les pilotes européens

aviation

Le programme EAATTC (European advanced airlift tactics training course) a eu lieu du 18 au 29 mai derniers à Orléans. Ce fut une occasion pour les pilotes de s’entraîner à travers un exercice conjoint.

Le programme EAATTC

Son objectif est de mettre en commun les moyens de projection de forces des pays européens pour éviter les usures intempestives du matériel et permettre l’étalement des flottes. Les pilotes qui y ont participé ont donc eu l’occasion de se qualifier en tant que leader du programme. Cinq pays européens y ont participé même si, le but est d’accueillir tous les pays membres de l’UE. Il faut savoir que ce programme est un des piliers de la future Europe de défense.

Programme EAATTC : exercice pour les pilotes europeens

Les troupes aéroportées françaises : de la partie

Dans le cadre de ce programme, se sont entraînés aux opérations logistiques :
– Deux Transall : un Allemand et un Français
– Trois Hercules : un Belge, un Français et un Italien
Pour mener à bien cet entraînement, l’EAATTC a eu l’appui des troupes aéroportées françaises. Ces dernières n’ont pas seulement donné, puisque c’était également une occasion pour elles de mettre au point leurs méthodes de travail avec la collaboration de pilotes et équipages étrangers et non-francophones.

 

Sous l’œil avisé des instructeurs de l’EAATTC

Tous les exercices réalisés ont été effectués sous la surveillance des instructeurs de l’EAATTC. Ces derniers avaient pour missions d’observer et commenter l’action de chaque équipage. Pour mener à bien leur rôle, ils avaient sous la main les installations de la Base aérienne 123 d’Orléans Bricy qui abrite une partie de la flotte de projection française dont le A400M Atlas européen qui a été affecté récemment à l’armée de l’air. Tout au long du programme, les six avions mis à la disposition des organisateurs ont volé tous les jours.

Programme EAATTC : exercice pour les pilotes europeens

L’avantage pour les participants

Tous les participants pourront servir dans les pays européens qui participent au programme. Ainsi, ils pourront aussi bien mener des opérations extérieures que des vols domestiques.

Category: aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *