Paul Cornu : le créateur de l’hélicoptère

Les pilotes et les aviateurs

Paul Cornu est un inventeur et aviateur Français. Si son nom ne vous dit rien, sa création ne vous est sûrement pas inconnue : l’hélicoptère. Il est effectivement le père de l’hélicoptère et rien que pour cela, son nom mérite une place dans l’histoire.

 

Son enfance

Paul Cornu est né le 15 juin 1881 à Glos-la-Ferrière, dans l’Orne. Il était issu d’une famille de 15 enfants. Lorsqu’il avait neuf ans, la grande famille a déménagé à Lisieux. C’est son père, Jules qui lui a transmis sa créativité et son ingéniosité. Jules Cornu était effectivement un homme habile qui a réalisé quelques inventions. En 1884, il a par exemple établi le projet de dirigeable que Zeppelin semble avoir emprunté. Quoi qu’il en soit, c’est lui qui a initié son fils, Paul Cornu dans l’univers de l’invention.

Ses premiers pas en tant qu’inventeur aux côtés de son père

Dès l’âge de 14 ans, Paul Cornu a réalisé sa première invention qui était un régulateur de température pour couveuse. Sitôt son certificat d’études en poche, il a aidé son père à faire vivre la famille en travaillant dans leur atelier. Là, père et fils, réparaient vélos et machines à coudre sans abandonner leur soif d’invention. En effet, ils ont développé un vélo à moteur, un tricycle à vapeur, une pendule thermique, une moto et bien d’autres encore. Peu à peu, ils gagnent en notoriété et fabriquent en 1904, une voiturette ultralégère à deux moteurs. Cette voiturette atteignait les 70 km/h et très vite, ils ont reçu de nombreuses commandes venant de médecins ruraux, de la Roumanie, d’Angleterre ou encore d’Ukraine. Malheureusement, leur manque total de sens des affaires ne leur a pas permis de commercialiser la voiturette.

Ses premiers pas dans l’aviation

Paul Cornu a baigné très tôt dans le monde de travail. Il n’a pas fait de longues études même s’il était un élève brillant et « touche-à-tout ». Le jeune homme était plutôt un autodidacte qui a commencé à s’intéresser à l’aviation en 1905. Il a réalisé de nombreuses maquettes et des machines et ce n’est qu’après maints échecs que la réussite frappe à sa porte le 13 novembre 1907. C’est effectivement la date à laquelle il entre pour la première fois dans l’histoire.

 Paul Cornu

13 novembre 1907

Paul Cornu a donné naissance au tout premier aéronef à hélice. Ce dernier ressemblait à un insecte géant pourvu de deux hélices et de grandes roues de bicyclette. C’est à Coquainvilliers qu’il a réussi pour la première fois un vol libre à bord d’un hélicoptère qu’il a conçu de ses mains. Ce vol en date du 13 novembre 1907 a été officiellement homologué et l’a fait connaître par les autres aviateurs. Alors que sa carrière aurait dû prendre son envol à cette date, Paul Cornu est retourné auprès de sa famille sans pour autant abandonner l’aviation.

Un brevet pour plateau cyclique

En 1914, Paul Cornu dépose un brevet pour l’un des éléments les plus importants des hélicoptères d’aujourd’hui : le plateau cyclique. Après la première guerre mondiale, il a trouvé une nouvelle passion : les ondes radios et a délaissé le monde de l’aviation.

Sa disparition subite

Paul Cornu est mort le 11 juin 1944 à Lisieux lorsqu’une bombe s’est écroulée sur lui. Sa maison fut touchée et le bombardement a emporté avec lui le prototype de son hélicoptère. Une école française d’ingénieurs a réalisé une maquette grandeur nature de son appareil en 2007 pour lui rendre hommage. La maquette est aujourd’hui exposée au musée du Louvre, à Paris.

 

Category: Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *