Nieuport 17 « Superbébé »

general| ,

Le Nieuport 17 Superbébé, un avion de chasse redoutable

 

Monoplace monomoteur sesquiplan le Nieuport 17 fut l’un des avions de chasse les plus efficaces de la Première Guerre Mondiale.

 

nieuport 17

 

 

Conçu par le jeune ingénieur Gustave Delage de la firme Nieuport, cet avion remporta victorieusement en 1916 le combat aérien autour de Verdun contre le Fokker E.

Quand il rejoignit le front en mars 1916, il n’existait pas d’appareil du côté allemand, pouvant être comparé en rapidité, agilité et vitesse ascensionnelle avec lui.

Télécharger le FS2004 Nieuport 17

Il lui fallait seulement 10 minutes pour atteindre une altitude de 3 050 m.

Le Nieuport 17 remplaça le Nieuport 11 « bébé « . Outre les escadrilles françaises, les unités belges, italiennes, russes et britanniques furent également équipées avec cet avion. Il fut construit sous licence également en Italie et en Russie. L’Allemagne, quant à elle, en fit construire des copies sous la dénomination « Siemens Shuckert D1 ».
L’avant du fuselage était caréné avec des tôles en métal. Le fuselage arrière en contreplaqué comportait un cadre en bois haubané.

La surface portante était constituée d’une aile supérieure à deux longerons munis d’ailerons, et d’une aile inférieure plus courte en dièdre et de corde réduite, la structure était de bois entoilé.
Le choix de l’armement embarqué se porta sur une mitrailleuse Lewis, installée sur l’extrados de l’aile supérieure et permettant au pilote de diriger l’arme vers le haut afin d’attaquer l’ennemi dans l’angle mort.

Ultérieurement, la mitrailleuse Lewis fut remplacée par une mitrailleuse Vickers synchronisée, placée sur le fuselage devant le pilote.

Certains avions Nieuport 17 reçurent, au niveau de l’entretoisement en bois cerclé des ailes, plusieurs fusées Le Prieur, pour l’attaque des ballons d’observation.
Le Nieuport 17 fut le dernier sesquiplan à structure en V développé par Delage, qui n’y voyait plus de possibilités d’évolution. Par la suite, il se consacra aux biplans conventionnels.
Le Superbébé fut notoirement remplacé par la série des SPAD.

Données Techniques
==================
Type:                                  avion de chasse monoplace monomoteur sesquiplan
Moteur                               un moteur rotatif LeRhône 9J puissance 110 CV puis un moteur Clerget puissance 130 CV
Année de construction   1916
Vitesse maximale            177 km/h à proximité du sol jusqu’à une altitude de 2 000 m
Vitesse d’ascension         2000m en 5 minutes 30
Plafond d’utilisation      5 300 m
Autonomie                       2 heures
Poids à vide                     374 kg
Poids au décollage         565 kg
Envergure                       8,17 m
Surface des ailes           14,75 m²

Longueur                        5,77 m

Hauteur                         2,44 m

 

Tags: ,

Category: general

Comments (2)

  1. MARIAM dit :

    AVION DE LA PREMIèRE GEURRE MONDIALE
    cry J’aime l’avion de la première geurre mondiale!!!!!

  2. Louis dit :

    coucou de légende
    Je me demande si les ingénieurs en aéronautique de l’époque avait pu imaginer ce que deviendrait le futur des avions.

    Nous sommes bien loin des biplans et triplans de l’époque glorieuse des faucheurs de marguerites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *