Un nouvel QF-16 pour l’US Air Force

Actualité avions| aviation
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 23 novembre 2018)

Le 82e Escadron de cibles aériennes de l’US Air Force vient de se faire attribuer un tout nouveau QF-16. Il s’agit d’un drone-cible développé par Boeing. C’est un appareil que l’US Air Force va pouvoir piloter à distance comme tous les autres drones de sa flotte. Grâce à cette nouveauté, l’armée de l’air américaine va pouvoir combler une partie de ses pertes lors de l’ouragan Michael.

Le Boeing QF-16 c’est quoi ?

Boeing QF-16

L’avion-cible QF-16 est un appareil que l’armée de l’air américaine utilise pour simuler de vraies attaques air-air pour tester de nouvelles armes aériennes. Il est utilisé dans le cadre d’entraînement à la tactique, car fait réellement mine d’attaquer les avions à tester. C’est un faux-ennemi performant qui, grâce à un pilotage à distance, peut effectuer différentes manœuvres des ennemis.

En règle générale, l’appareil n’est pas piloté par un vrai pilote d’où la commande à distance par le biais d’une télécommande. Quand il y a toutefois nécessité de surveiller son rendement, un pilote de sécurité embarque à bord, mais dans ce cas-là, l’entraînement n’utilisera pas d’armes réelles pouvant anéantir l’appareil.

En ce qui concerne son développement, c’est Boeing dans le cadre du programme FSAT (Full-scale aerial target), à la demande et grâce au financement de l’US Air Force qui en a la charge. Dans les détails, l’avionneur se charge de transformer d’anciens F-16 Fighting Falcon en retraite ou retirés du service en QF-16. Les appareils transformés doivent avoir un minimum de potentiel opérationnel pour faire partie du projet. Le premier appareil conçu date de 2010 et aujourd’hui, Boeing en est déjà à la quatrième génération de QF-16.

Une nouveauté qui va combler la flotte de l’US Air Force

Depuis le début du projet, le 82e escadron de cibles aériennes basé à Tyndall Air Force Base s’est vu doter de nombreux QF-16. Un grand nombre est toujours opérationnel, mais l’ouragan Michael survenu le mois dernier a totalement détruit, non seulement une partie de la Floride, mais aussi les QF-16 stationnés à la base de Tyndall. Au moins six d’entre eux sont totalement irrécupérables.

Avec le nouvel QF-16 récemment arrivé, l’US Air Force peut reprendre doucement ses activités même si un seul appareil ne peut remplacer les six pertes sans compter les autres appareils à réparer.

Dans tous les cas, l’armée de l’air américaine est bien partie pour utiliser des QF-16, encore jusqu’en 2040. Pour le cas du Pentagone qui projette également de transformer des F-16A/B en QF-16, la décision n’est pas encore prise.

Category: Actualité avions, aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *