De nouveaux avions de combats pour l’Allemagne

 
Actualité avions| aviation
La Deutschland a aujourd’hui un grand projet en cours : l’acquisition d’une double flotte d’avions de combat. Ce n’est pas pour la préparation à une guerre, mais c’est pour remplacer ses vieux avions. Ce sont les Panavia Tornado et les Eurofighter de première génération qui vont être mises en hors-service avec l’arrivée de ces nouveaux avions.

 

Un achat de 138 avions

On a compris que l’Allemagne ne fait pas les choses à moitié. Pour ce plan, ce sont 138 avions qu’elle prévoit d’acheter. Dans la nouvelle collection, il y aura 45 Boeings dont une trentaine de F/A-18 E/F Advanced Super Hornet Block III et une quinzaine de EA-18 « Browler » BlockII et 93 Airbus DS Eurofighter doté du système de reconnaissance. Pour ce projet, l’Allemagne ne pourra pas encore s’offrir le futur avion de combat européen qui lui ne sera pas disponible avant 2040.

Lire aussi – Le marché mondial de l’aviation militaire MRO 2020-2028

Un projet bien étudié

En effet, on se demande si cette acquisition n’a pas été faite sur un coup de tête. Il ne faut pas oublie que les Tornado de l’armée allemande sont devenues obsolètes. Ce plan a été donc mis en place dans le but de moderniser la Luftwaffe. La Ministre de la Défense de l’Allemagne s’est prononcé sur ce sujet et a dévoilé que son pays commencera les premiers achats en 2025. Elle justifie cette acquisition par l’obligation du Livre Blanc du gouvernement fédéral et des alliés de l’OTAN. Elle explique également que les Tornado ne vont pas être mises hors-service d’aussitôt, mais pour assurer une capacité ininterrompue, il faut prévoir ces achats dès maintenant. Comme l’Allemagne ne pourra pas encore s’offrir le futur avion de combat européen, elle s’est tournée vers les avions qui sont disponibles sur le marché, notamment les avions américains Advanced Super Hornet et Growler.

Une acquisition connue des pays partenaires

avions de chasse de l'Allemagne

La Ministre allemande de la Défense assure que ce n’est pas un projet caché de son pays. Elle souligne d’ailleurs que les investissements pour ces achats vont bien passer par le consentement de la communauté allemande et européenne. En effet, la France et la Grande-Bretagne sont bien au courant de ce projet. Au niveau de l’Etat, l’ensemble reste encore un projet ou plus précisément une proposition de la Ministre de la Défense. Cette proposition devra alors passer au niveau des députés et la planification détaillée ne sera lancée qu’après feu vert du Parlement.
Pour les transactions avec les Etats-Unis, une première discussion a déjà été lancée, d’autant plus que ces avions de chasse américains sont déjà sur le marché de l’armement. Pour ce qui est de l’Advanced super Hornet en particulier, le Pentagon devra donner la certification à l’Allemagne d’ici 2025.

En savoir plus sur – L’EA 18 G Growler : un avion militaire de dernière technologie

Un projet déjà plus ou moins élaboré

Même si le Parlement allemand n’a pas encore donné son accord, la Ministre allemande de la Défense semble avoir déjà bien travaillé sur le projet avec son équipe. Ce projet répond à trois exigences bien précises de la Luftwaffe en termes d’approvisionnement d’avion de combat. Il y a d’un côté le remplacement des Tornados qui sont déjà en fin de vie, l’arrivée des avions Eurofighter du projet Quadriga et le programme d’attaque électronique luWES.

Dossier – F-15 : la version améliorée est désormais opérationnelle

Category: Actualité avions, aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *