Louis Blériot

aviation| Les pilotes et les aviateurs| , , , ,

La France est une grande nation qui peut fièrement se vanter des accomplissements de ces inventeurs dans les différents domaines scientifiques. Ces hommes illustres ont marqué l’Histoire et ont contribué à l’avancée des sciences et de la technologie.
L’aviation est l’un des domaines qui a vécu un progrès vertigineux depuis les premiers essais de vol et jusqu’à nos jours où l’on peut parcourir des distances vertigineuses en un temps record grâce à des avions à la pointe de la technologie.
Parmi les pionniers de l’aviation, qui fut également un pilote talentueux, on cite le français Louis Blériot. Né en 1872, il entame une scolarité réussie qui le mène vers l’Ecole Nationale des Arts et Manufactures dont il sort diplômer en 1895.

Louis Blériot

Louis Blériot

Ce génie en herbe fut influencé par l’Eole d’Ader dans la fabrication du tout premier prototype d’aéroplane qu’il met au point. Suivront, quelques années plus tard, les différents modèles du fameux Blériot dont la XIIème version sera mise au point en juin 1909. Il se lança le pari de perfectionner ses avions à chaque fois, pour réaliser un vol réussi, sans soucis techniques, chose qu’il réussit en étant aux commandes du Blériot XII, en compagnie de deux passagers prestigieux, l’aviateur franco-brésilien Alberto Santos-Dumont et le français Alain Fournier.
Le moins que l’on puisse dire pour l’année 1909 est qu’elle fut fructueuse pour Louis Blériot. En effet, i l y effectua une traversée réussie de la Manche qui eu un vif succès auprès du public et des membres de la communauté du monde de l’aviation. Egalement, il y participa, aux commandes de son monoplan, au tout premier meeting aérien mondial, qui a eu lieu au Champ d’aviation de la Brayelle.

Le timbre de la première traversée de la Manche par Louis Blériot

Le timbre de la première traversée de la Manche par Louis Blériot

De même, l’été de la même année il implante un aérodrome privé à Buc, sur un terrain de 200 hectars ; puis y ouvre, en 1913, une école de pilotage pour partager sa passion de l’aviation avec de jeunes aviateurs talentueux.
En plus de développer plusieurs modèles d’engins volants, Blériot s’intéressa particulièrement à la fabrication de motos. C’est entre 1920 et 1923 qu’il parvint à mettre au point une motocyclette aux caractéristiques innovatrices si on la compare avec l’usage à l’époque ; tout en travaillant au développement de sa société personnelle, qui eut un impact considérable sur le domaine aéronautique en France.
Plusieurs ouvrages abordent l’apport de Louis Blériot dans l’industrie de l’aviation tels que Buc à travers l’aviation, l’aéroparc Louis Blériot, sortie en mai 2009 ou encore l’ouvrage d’Emmanuel Chadeau, intitulé L’industrie aéronautique en France 1900-1950, de Blériot à Dassault, édité chez Fayard. On cite également une biographie rédigée par Sandrine Chartier en 1992 et parue chez J-C Lattès.

L'avion de Louis Blériot

L’avion de Louis Blériot

Les travaux de Louis Blériot ont un eu impact important sur l’industrie aéronautique en France au début du siècle précédent. C’est dans cette perspective que son nom sera immortalisé à travers plusieurs hommages qui lui ont été rendu, comme la création d’une pièce de 10 euros à son effigie, éditée par la Monnaie de Paris en 2012.
On évoquera également un monument à son honneur qui, s’élève à Cambrai, sa terre natale et un autre mémorial qu’on retrouve sur le site de son atterrissage près des falaises de Douvres.

Tags: , , , ,

Category: aviation, Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *