L’Iliouchine IL-20

Avions de chasse

La Russie a envoyé un Iliouchine IL-20 en Syrie depuis octobre 2015. Il s’agit d’un avion de reconnaissance ROIM (Renseignement d’origine électromagnétique) quadrimoteur. Sa conception a été inspirée de l’Iliouchine IL-18 à la différence que l’IL-20 est le modèle militaire.

L’Iliouchine IL-20 prototype abandonné

Sergueï Iliouchine a baptisé deux de ses avions par la dénomination IL-20.

Le premier a été conçu en tant que prototype suite à une demande de l’armée en 1947. Il s’agissait d’un avion d’attaque au sol plus performant et plus puissant de feu que l’IL-10. Une fois finalisé, le projet devait se traduire en un monomoteur à ailes basses métalliques doté d’un nouveau moteur à refroidissement liquide M-47. Le cockpit était situé juste au-dessus du moteur, derrière l’hélice quadripale afin d’optimiser la vision du pilote vers le bas. La coque de l’avion était entièrement blindée pour mieux protéger le pilote et les organes vitaux de l’appareil. Une verrière blindée a également été mise en place. Le blindage de la coque était épaisse de 6 à 15 mm tandis que celui de la verrière était de 100 mm au niveau frontal et de 65 mm sur les deux côtés. Cela conférait à l’avion un poids total de 1 840 kg. Le prototype a effectué son premier vol le 4 décembre 1948. Le projet a ensuite été abandonné en mai 1949 parce qu’il était plus lent que le IL-10 et son moteur était peu fiable.

L'Iliouchine IL-20 russe

L’Iliouchine IL-20, avion de reconnaissance en service

20 ans plus tard, la dénomination IL-20 a été reprise pour baptiser la version militaire de l’IL-18. Cet avion est toujours en service. Il a effectué son premier vol le 5 décembre 1968.

Cet avion de reconnaissance est équipé de quatre moteurs Ivtchenko-Progress ZMKB Al-20M. Il peut atteindre les 675 km/h pour un rayon d’action de 4 500 km. Autrefois, l’armée russe l’exploitait pour les fonctionnalités suivantes :

  • radar à visée latérale ou radar de synthèse d’ouverture
  • prise de photos aériennes pendant la guerre froide tout au long des frontières de l’Union Soviétique

Aujourd’hui, il est toujours un avion dont les instruments à bord permettent de reconnaître un large spectre de rayonnement électromagnétique.

Category: Avions de chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *