L’accident du Rafale pourrait être du à une perte de contrôle

Actualité avions|
Découvrez aussi :

Le Rafale abîmé au Méditerranée pourrait avoir été sujet d’une perte de contrôle irrécupérable

Suite à une opération d’entrainement, un avion de chasse français Rafale M24 de la Flottille 12F, a eu un crash aux larges de l’Espagne en Méditerranée. Le pilote de l’appareil a réussi à s’éjecter avant le crash et a été récupéré par l’US Navy en bonne santé.

La séance d’entrainement était une sorte de combat rapproché avec un autre chasseur américain F-18 Hornet du porte-avions américain USS Einsenhower, le chasseur français a été équipé d’un bidon de carburant ventral et de missiles inertes Mica IR.

Crash Rafale au Méditerranée

 

Crash Rafale au Méditerranée

 

Les restes du Rafale ont été localisés par la Marine nationale à 2000
mètres de profondeur. La Marine veut déterminer les causes de
l’accident.

Les premières informations publiées affirment que « le flux des
réacteurs du Hornet aurait perturbé les capteurs de pression et de
température situés sur le nez du Rafale, envoyant ainsi des informations
incohérentes au logiciel des commandes de vol ».

Il semble que l’appareil est « entré dans une attitude irrécupérable par
le pilote »
. Le pilote a pris rapidement la décision de sauter à 3.000
pieds environ.

En contre partie, sur le plan théorique un Rafale ne peut pas entrer
dans une telle situation, mais, les enquêteurs assurent que « les
conditions dégradées dans lesquelles se trouvait alors le système de
commandes de vol, ‘nourri’ par des informations incohérentes, pourraient
accréditer cette thèse ».

Tags:

Category: Actualité avions

Comments (1)

  1. rom1 dit :

    Si c’est bien le cas, cela laisse supposer un vrai défaut de conception car une telle situation pourrait se produire en situation de combat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *