La face cachée de l intervention française au Mali

Actualité avions|

Quand l’une des plus grandes puissances mondiales entame une intervention militaire, ceci fait la une des médias.

En effet,  les chaînes de télévision, la presse écrite ainsi que les réseaux sociaux continuent d’évoquer l’intervention française au Mali pour mettre fin aux troubles. Or, on s’attendrait à une puissance militaire qui impressionnerait, mais ce ne fut pas le cas.

La France a due demander l’aide d’autres armées pour renforcer ses troupes et combler son incapacité à assurer un matériel blindé sur terrain.

 

intervension france au mali
 

 

Cette situation qui remet en question  la force militaire de la France n’est pas sans rappeler le déploiement en Afghanistan où il a également fallu faire appel aux avions privés russes. La location des célèbres Antonov 124 coûtent des sommes colossales qui sont nécessaires, surtout avec cette crise qui s’amplifie de jour en jour poussant l’Europe entière vers un destin financier et économique incertain.

Avoir recours aux services du gouvernement canadien n’est pas nouveau pour l’armée française. De ce fait, le premier ministre canadien, monsieur Stephen Harper avait confirmé dans une déclaration de presse, que son gouvernement vient en aide à son homologue français, suite à une requête formulée par ce dernier, pour assurer une aide logistique sous forme d’un transport lourd.

Faire appel aux forces canadiennes, britanniques ou encore israéliennes pour transporter les armes et véhicules de combat français nous laisse sceptique sur l’issue de cette intervention. Aussi, cela ouvre un grand débat autour des capacités militaires de la France qui se veut résoudre le conflit au Mali.  Surtout que c’est une zone instable où le trafic des armes est une pratique courante.

Tags:

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *