La demande d’hélicoptères russes, est en hausse !

Actualités hélicoptères| Hélicoptères|

La demande d’hélicoptères russes, est en hausse dans le monde. Dans ce contexte, l’Irak a reçu une commande, comprenant 40 hélicoptères russes Mi-28N et le Pérou acquiert 24 nouveaux hélicoptères du type Mi-171.

Le Mi-171 capable de transporter 26 passagers ou 2 tonnes de cargaison va faciliter le travail de l’amée péruvienne, qui a l’intention d’utiliser ces nouveaux achats, au niveau des Vallées du Rio Apurimac, du Rio Ene et de la Montaro, afin de résister contre les terroristes et les trafiquants de drogue.

 Mi171

Un hélicoptère Mi171


Le rédacteur en chef de la Revue Russia/CIS observer Maxim Piadouchkine a souligné que les hélicoptères Mi-171 sont une transformation du célèbre Mi-8, un succès du groupe russe. Il a ajouté que cet appareil est en continuelle amélioration, pour être vendu dans nombreuses régions du monde et que sur le plan international, l’Amérique latine pourrait être la seule zone, où ce type d’hélicoptère n’a pas été représenté.

Présentant des propriétés plus ou moins similaires, les hélicoptères Eurocopter et Super Puma, sont considérés comme étant les principaux concurrents occidentaux du Mi-171, mais ils coutent beaucoup plus cher. Les USA possèdent aussi leur super hélicoptère le AH-64 Apache

Concernant le Mi-28, l’accord signé avec l’Irak sera la première livraison, car contrairement au Mi-171, le Mi-28N est une machine de combat récente, il est déjà mis au service de l’armée russe.
La lettre « N » a été ajoutée à son nom, dans le but de préciser qu’il est utilisable durant la nuit. Un canon de 30 mm et des missiles dirigés sont placés en guise d’armement. Un radar de bord a été installé afin de détecter et de viser les cibles en mouvement sur terre ou dans les airs. L’hélicoptère étant équipé de trois écrans en couleur, le pilote et l’opérateur peuvent visualiser la situation ambiante. L’image est projetée en 3D, comme dans les jeux vidéo a déclaré un expert, appartenant à l’équipe médiatique russe RBC daily Sergueii Starikov.

L’hélicoptère Mi-171 étant parfaitement fonctionnel au Brésil, ce pays songe à une extension des transactions. Au Pérou, le ministère de la Défense a déjà employé des hélicoptères modernisés Mi-25, dans la perspective de lutter contre les réseaux de trafiquants de drogue. D’après des experts, les Mi-171 pourraient être plus performant au-dessus des montagnes hautes et des forêts denses. Dans ce cadre, la Russie a prévu une formation dédiée aux pilotes péruviens, sur son territoire et sur celui du Pérou.

 

Tags:

Category: Actualités hélicoptères, Hélicoptères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *