Gérard Longuet, Dassault doit faire plus d’effort pour vendre le Rafale à l’export

Actualité avions| , , , ,
Découvrez aussi :

Gérard Longuet lance un dernier ultimatum à Dassault

Gérard Longuet, le ministre de la Défense français, déçu de voir le constructeur français Dassault échouer à vendre son avion de chasse le Rafale, lance une menace de faire arrêter la production de cet avion.

Cet ultimatum ne prendra pas effet immédiatement. La production continuera jusqu’à 2030, ainsi que l’Etat a assuré qu’elle va respecter son contrat qui impose la livraison de 286 chasseurs d’ici 2020 à l’Armée de l’Air française.

Le Rafale, échec à l’export

Le Rafale, échec à l'export

 

Mais pourquoi Dassault n’arrive-t-il pas à vendre le meilleur de ses avions de chasse ?

La réponse réside sans doute dans le coût élevé des contrats. En fait en 2007, quand  l’avionneur français a proposé au Maroc 18 Rafale pour le prix de 2,8 milliards de dollars, les américains eux, ils ont proposé 36 F16 pour seulement 2 milliards de dollars…le marché est allé aux américains bien évidemment.

Le mois dernier, en Suisse, ce sont les suédois avec leur Gripen qui le remporte face au Rafale.

Actuellement, Dassault est en compétition avec Eurofighter en Inde, 126 avions pour 8 milliards de dollars. Les négociations avec les Émirats Arabes Unis continuent même si les autorités de l’Emirats ne semblent pas enthousiastes face à la rigidité du constructeur français. Également les négociations avec Brésiliens pour la commande de 36 avions semblent
difficiles.

A noter que le prix d’un avion comporte a côté du coût de la production, le produit et la main d’œuvre, les coûts de maintenance. Un avion de chasse a une moyenne de vie de 40 ans nécessitant une maintenance régulière. Le coût de la maintenance est égal aux deux tiers du pris.

Heureusement que l’acquisition du Rafale par l’armée française devra permettre que ces appareils de chasse existeront encore d’ici 2060.

Lors de la dernière intervention de la France en Lybie, l’armée française a fait usage du Rafale dans une tentative de montrer au monde les performances de cet avion.

Cela étant, le prix du Rafale reste très élevé. Dassault pensera-t-il à diminuer le coût pour tenter de conquérir les marchés mondiaux suite à cette menace du Ministre de la Défense ?

Tags: , , , ,

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *