Focke-Wulf Ta 183 : un prototype d’intercepteur

Avions de chasse

Imaginé par Kurt Tank, celui à qui l’on doit également le Fw 190, le Focke-Wulf Ta 183 Huckebein est un prototype d’intercepteur développé de 1942 à 1945. Il n’est jamais entré en service et sa conception fut arrêtée à la fin de la seconde guerre mondiale. L’ingénieur l’a toutefois repris pour construire le chasseur argentin IAe Pulqui II.

Son histoire

Lorsqu’en 1942, l’ingénieur de Focke-Wulf, Hans Multhopp imagine un chasseur à réaction innovant, le projet aboutit à celui du Focke-Wulf Ta 183 Huckebein. « Huckebein » désigne ici un corbeau tiré d’un dessin animé qui n’avait de cesse d’embêter son entourage. Il prit toutefois d’autres appellations comme Projet V ou Projet VI, Projet II pour le Focke Wulf et puis finalement RLM TA-183.

En février 1945, l’OKL qui était le Haut Commandement de la Luftwaffe, a mis sur pied une réunion d’urgence pour la conception d’un chasseur. Tous les industriels d’antan reçurent alors le cahier de charge pour l’avion à construire. Trois propositions ont été retenues en février 1945 : une venant de Blohm & Voss, une de Messerschmitt et deux de Focke-Wulf. Ce dernier proposa notamment le projet Huckebein Design II et le Flitzer.

Il fut alors décidé que ce chasseur sera le Ta-183 et qu’à l’avenir, il était voué à remplacer les Messerschmitt 262 Schwalbe, les Heinkel He 162 Volksjager ainsi que tous les autres avions de chasse de la Luftwaffe.

Le Focke-Wulf Ta 183

Son appellation

Tous les appareils de Focke Wulf sont connus pour les initiaux « Fw » alors pourquoi le projet Huckebein porte-t-il un « Ta ». Tout simplement pour signifier le nom de son concepteur : Kurt Tank. Ce dernier a d’ailleurs reçu l’autorisation de donner son nom à tous les avions développés par son équipe vers le début de l’année 1945. Cela explique aussi l’appellation du Focke-Wulf Ta 152.

Les prototypes

Le ta-183 fut conçu en 16 prototypes. Si le design I reste méconnu jusqu’à nos jours, le Design II et III affichaient de grandes similitudes. En effet, leur seule différence repose sur la forme et l’emplacement de leurs empennages.

Les modèles V1 à V3 étaient équipés de turboréacteur Jumo 004B. Les versions V4 à V14 sont considérées  comme des avions en pré-production A-0 et les derniers, le V15 et V16 ont été utilisés pour des tests statiques.

Si le premier vol était prévu pour mai-juin 1945, il n’eut jamais lieu puisque les troupes britanniques ont mis la main sur les usines Focke-Wulf le 8 avril 1945. Aucun appareil de ce type n’a donc été créé pour l’Allemagne, mais Kurt Tank en a toutefois conçu pour l’Argentine.

L’ingénieur s’est effectivement enfui en Argentine à la fin de la guerre et c’est là-bas qu’il a poursuivi le projet Ta 183 pour le compte du gouvernement argentin. Le modèle argentin fut équipé d’un réacteur Rolls-Royce Nene II et conçu par les usines Fabrica Militar de Aviones. Le Ta-183 Huckebein prit alors le nom d’IAe Pulqui II, mais à cause de la chute du gouvernement, il fut remplacé par des North American F-86 Sabre qui coûtaient moins cher suite à la guerre de Corée. L’ingénieur n’eut donc le temps que de construite cinq exemplaires du Ta-183.

Les caractéristiques de l’avion

Dans le cahier de charge, le Ta-183 devait être pourvu d’un réacteur Heinkel HeS 011 et de quatre canons Mk 108 de 30 mm. Il devait pouvoir atteindre les 1 000 km/h et un plafond de 14 000 m. Ses réservoirs externes, placés sous ses ailes, pouvaient contenir assez de carburant pour une durée de 200 secondes.

En ce qui concerne son design, la voilure médiane de 40° était fine. Les ailes étaient renforcées par des nervures et chaque panneau d’aile pouvait supporter six réservoirs soit une capacité de 1 565 litres.

Category: Avions de chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *