Focke-Wulf Fw 57

Avions de chasse

Le Focke-Wulf Fw 57 est un avion multi-rôle construit pendant la période d’entre-deux guerres. L’appareil dispose de performances similaires à un chasseur en matière de vitesse, et de celles similaires à un bombardier en matière d’armement. Avec seulement trois exemplaires conçus, le programme pour sa conception a été abandonné au profit du chasseur Messerschmitt Bf 110.

L’initiative du RLM

À cause du traité de Versailles, suite à la défaite de l’Allemagne, le pays ne fut pas autorisé à avoir une armée de l’air. En 1930, l’armée allemande n’est épaulée que par des avions de première génération. Mais à partir de la nomination d’Hitler, trois ans plus tard, et l’entrée en jeu d’Hermann Göring pour diriger le ministère de l’air allemand, plusieurs programmes d’amélioration des équipements des appareils aériens de l’armée allemande sont proposés. L’année suivante, en 1934, le RLM demande aux avionneurs du pays de concevoir un prototype de chasseur-bombardier lourd capable de réaliser plusieurs fonctions. L’appareil ainsi conçu serait, par la suite, la base de la conception d’un bombardier rapide.

Le RLM demande à retrouver certains éléments sur les nouveaux avions. Entre autres choses, le nouvel avion devait être doté de deux moteurs, d’un train d’atterrissage rétractable, d’une conception entièrement en métal, d’un armement important, présenter une soute à bombes et être capable de voyager sur une longue distance de trajet. Toutefois, parmi ces éléments, le bureau impose essentiellement des moteurs de type Daimler-Benz DB-600 ou de type Jumo 210. Les autres éléments sont facultatifs.

Les prototypes mis en concours

Les avionneurs qui ont répondu à l’appel du RLM sont au nombre de sept : Flugzeugwerke, le Focke-Wulf Flugzeugbau, Gothaer Waggonfabrik, Dornier Flugzeugwerke, Heinkel Flugzeugwerke, AGO Flugzeugwerke et le Henschel und Sohn.

  • AGO se présente avec l’Ao.225 doté de quatre canons de 20 mm
  • Gothaer présente son Projet n°3 avec un avion bipoutre
  • Focke-Wuff et Henschel se penchent sur la conception d’une tourelle électrique de type Mauser
  • Bayerische Flugzeugwerke et Messerschmitt AG se concentrent sur des appareils à grande performance de vol.

La sélection du RLM se porte sur les appareils Focke-Wuff et Henschel. Il s’agit du Fw 57 et du Hs 124. Toutefois, grâce à l’influence des propriétaires de Bayerische Flugzeugwerke, le Bf 110 réussit à entrer dans la course. À l’époque, le Bayerische Flugzeugwerke et le Messerschmitt AG fusionnent pour former une seule entreprise. La décision finale concernera donc l’un des trois prototypes Fw 57, Hs 124 et Bf 110.

fw-57

Les premiers prototypes et essais de vol

La conception des premiers prototypes est achevée en 1936. Le Fw 57 se distingue par sa taille beaucoup plus importante par rapport aux deux autres appareils. Mais cette envergure s’accompagne aussi d’une structure très lourde. En effet, le Fw 57 a un poids à vide de 6 800 kg, soit 63% plus important par rapport à l’Hs 124. Le RLM fait effectuer son premier essai de vol au Fw 57 v1 en mai 1936. Toutefois, même doté de moteurs Jumo 210A, ses performances ne convainquent pas le bureau. Le premier prototype subit, notamment des dommages importants lors d’un atterrissage forcé indispensable lors d’un essai de vol. Quelques semaines plus tard, deux autres prototypes sont conçus : les Fw 57 v2 et v3.

Le prototype Fw 57v3

Le dernier exemplaire est équipé de deux moteurs Damier Benz DB 600A. Ils peuvent générer une puissance de 910 ch, une vitesse de croisière de 374 km/h et une vitesse maximale de 404 km/h. L’avion a une envergure de 25 mètres, une longueur de 16,40 mètres et une hauteur de 4,10 mètres. En matière d’armement, il peut transporter deux canons MG FF de 20 mm en chasse et un canon MG FF de 20 mm dans sa tourelle dorsale. Six bombes de 100 kg peuvent aussi tenir dans sa soute.

L’abandon du Fw 57 pour le Bf 110

Avec le constat des résultats peu fiables du Fw 57, le RLM décide d’apporter des changements dans les formes de l’avion afin de renforcer ses performances de vol. Le nouvel appareil ne doit plus comporter de soute, ni de tourelle. Le prototype qui répond le mieux à ces caractéristiques est le Bf 110 de Messerschmitt AG. Le Fw 57 est abandonné définitivement. Focke-Woff ne continuera pas les projets d’amélioration sur le dernier prototype v3.

Les caractéristiques de base du Fw 57

Les prototypes Fw 57 sont conçus entièrement en métal. Ce sont des monoplans à deux moteurs et dotés d’ailes basses. Pour renforcer la sécurité de leurs trois équipages, une structure en tandem est apportée au fuselage de l’avion. Au niveau de son nez, une partie supérieure vitrée permet au pilote d’avoir une meilleure visibilité. En dessous est disposé un armement sous forme de canons et dont la propulsion est commandée par le pilote. Plus en arrière, une canopée sert de support pour une tourelle à mitrailleuse. Une nacelle moteur équipée d’une hélice tripale est disposée au niveau de chaque aile.

Category: Avions de chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *