Excuse pour ne pas rater l’avion, évitez la fausse alerte à la bombe !

Actualité avions| aviation

Pour éviter une peine de prison et une amende très salée, évitez de lancer une fausse alerte à la bombe pour ne pas rater l’avion. C’est ce qu’un jeune homme de 33 ans a fait pour que son amie ne rate pas l’avion et maintenant, il devra en répondre devant la justice…

 

Une action louable, mais punissable

Pour que son amie, bloquée dans les embouteillages, ne rate pas l’avion qu’elle devait prendre à l’aéroport Bordeaux –Mérignac dans la matinée du samedi 23 mai dernier, le jeune homme n’a pas hésité à appeler « anonymement » l’aérogare en criant « Il y a une bombe, il y a une bombe ». Comme ce genre d’annonce n’est jamais pris à la légère, les forces de sécurité ont été immobilisées pour entamer une fouille minutieuse de l’avion et de l’aérogare. Cela a effectivement pris un temps fou, ce qui, espérons-le, a permis à la jeune fille de ne pas rater l’avion. Résultat des fouilles : aucune bombe n’a été trouvée.

 

Une tournure des évènements non attendue

Alors que le jeune homme pensait qu’il agissait pour la bonne cause et que son acte a finalement payé ?, il ne s’attendait pas à ce que les forces de l’ordre rappliquent chez lui pour demander une explication. Comme dit plus haut, ce genre d’information n’est jamais traité à la légère et puisque ne voyant pas de bombe sur les lieux, l’aérogare s’est donné pour tâche de découvrir l’identité de l’homme qui les a alertés. Aussitôt chose faite, les forces de l’ordre se sont présentés au domicile de ce petit plaisantin qui risque désormais deux ans de prison et une amende de 30 000 euros. Il sera bientôt jugé devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Par conséquent, lancer une fausse alerte à la bombe n’est jamais une bonne idée même si vous pensez agir pour le bien d’autrui.

Category: Actualité avions, aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *