Erich Hartmann

Histoire de l'aviation| Les pilotes et les aviateurs| , , , ,

Le conflit de la Seconde guerre Mondiale fut l’un des chapitres les plus sanglants de l’Histoire du XXème siècle qui se termina en faveur de la France et de ses alliés contre l’oppressant allemand grâce à l’aide des Etats-Unis.

Toutefois, cet épisode  a vu naître des individus hors du commun et contribua à immortaliser des noms d’hommes aux capacités surprenantes, de par leur courage et leurs talents aux combats.

Les combats se faisaient en mer et sur la terre mais aussi dans les airs. C’est dans cette perspective que l’opposant allemand veilla à ce que la flotte de l’air soit imposante et équipée des appareils les plus modernes et les plus avancés pour les technologies de l’époque.

Bien qu’Hitler ait perdu la guerre,  il sut s’entourer de combattants courageux et d’aviateurs d’exception qui accomplirent des prouesses étonnantes. Parmi les pilotes allemands qui participèrent à ce conflit mondial on cite Erich Hartmann.

Erich Hartmann

Erich Hartmann

Hartmann vécu entre 1922 et 1993 et était dans l’armée pendant 30 ans, soit de 1940 à 1970. Sa passion pour l’aviation n’est pas une découverte hasardeuse ou une découverte nouvelle. Il est issu d’une famille de passionnés d’aviation, ce qui lui permet, dès son plus jeune âge, de devenir familier avec le monde fascinant des avions. En effet, sa mère tenait une école de vol à voile. Ceci l’aida à s’initier à la manipulation des différents appareils d’aviation qui fait qu’à seulement 14 ans, il obtint deux brevets de pilote et de planeur.

Lorsqu’il intégra l’école de pilotes en mars 1941, talent ne passa pas inaperçu et ses formateurs l’encouragèrent à intégrer l’école de chasse. Son habilité lui fit rejoindre le front de Russie une année plus tard où il pilota un Messerschmitt BF109, l’un des modèles plus sophistiqués de cette première moitié du siècle.

Messerschmitt BF109

Messerschmitt BF109

Ton talent lui valut une ascension rapide ainsi que le respect de ses supérieurs qui voulaient collaborer avec lui en le comptant dans leurs rangs et il gravit en peu de temps les échelons de l’armée. Durant sa grande carrière militaire où il participa à plus de mille missions dont 850 combats, il reçut plusieurs distinctions et hommages notamment la Croix de chevalier de la Croix de Fer pour avoir abattu en l’espace de deux mois, près de 150 avions ennemis.

"German Fighter Ace Erich Hartmann", la biographie de Erich Hartmann

« German Fighter Ace Erich Hartmann », la biographie de Erich Hartmann

Même si la fin de la guerre est signée par la défaite cuisante de l’armée allemande, et que l’on condamna Erich Hartmann pour une peine de 10 ans de prison pour crimes de guerre, cela n’empêche pas de faire la lumière sur ses talents incontestés de pilote de chasse.

Une anecdote est souvent répétée au sujet d’Hartmann selon laquelle il tirait sa fierté de sa capacité à éviter les attaques ennemies et de toujours garder intacts les appareils qu’ils pilotaient. En effet, il se vantait plus de n’avoir jamais été touché par un avion adverse, que du nombre d’avions qu’il fit s’écraser et qui se comptaient par centaines.

Après cet épisode peu avantageux, il termine sa peine en 1955 et se forme aux différentes armes utilisées par l’armée de l’OTAN. Par la suite, et après son retour en Allemagne, il est mis à la retraite en portant le titre de colonel.

L’Histoire est un grand livre qui continue de s’écrire à chaque instant de notre existence et rares sont les hommes qui, grâce à leurs grandes entreprises, parviennent à y inscrire leurs noms pour que l’Humanité toute entière ne les oublie jamais.  C’est ainsi que le nom d’Erich Hartmann sera toujours prononcé avec respect et pour tous ses exploits et son talent incontesté pour le pilotage.

Tags: , , , ,

Category: Histoire de l'aviation, Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *