Dassault arrache son premier contrat d’exportation en Inde

Actualité avions| aviation|
Découvrez aussi :

Dassault réussit à vendre 126 Rafales à l’Inde

Le choix du gouvernement indien s’est porté finalement sur l’acquisition de 126 avions de chasse Rafale de l’avionneur français Dassault. Enfin, le constructeur français entre dans la phase d’exportation de son Rafale.

Cette commande s’est clôturée avec la somme de 12 milliards de dollars.

Le Rafale

 

  Le Rafale

 

 

Dassault était au coude au coude avec le consortium européen Eurofighter, qui avait proposé son Typhoon.

Une source qui s’est voulu resté anonyme a déclaré : «Il est confirmé
que Dassault a remporté le contrat. Etant donné qu’il n’y avait que deux
groupes et c’est celui qui est le moins-disant».

En fait, cet appel d’offre, considéré comme l’un des plus importants que l’Inde ait jamais lancé, a commencé en 2007.

Il a réussit à séduire les plus grands du secteur, Dassault,
Eurofighter, Boeing, Lockeed Martin, le suédois Saab Gripen et le russe
MiG. C’est finalement le Rafale et l’Eurofighter qui ont été
présélectionnés en avril dernier.

Il est cependant connu que l’Inde choisit le candidat le moins-disant.

Suite à ce contrat, l’Inde devra acheter directement 18 avions d’ici la
fin de 2012 tandis que les 108 autres seront construits en Inde.

Tags:

Category: Actualité avions, aviation

Comments (6)

  1. Jacques dit :

    le rafale
    Le rafale se vend enfin à l’export
    il aura fallu attendre 20 ans
    et Dassault a failli couler avec ça

  2. Pilote dit :

    rafale
    esperons que c’est vrai cette fois ci car le Brésil nous a deja fait cela
    36 appareils vendus et au final rien

  3. France dit :

    Quelle bonne nouvelle, Le Rafale enfin à l’étranger!!
    C’est un merveilleux avion, je comprends pas pourquoi cela lui a fallu toutes ses longues année pour être vendu à l’étranger??

  4. Jean Jacques dit :

    Enfin le rafale
    Pourquoi Dassault n’a pas voulu baisser ses prix plus tôt ?
    presque 15 ans trop tard

    il est bien possible que le rafale en Lybie ait convaincu les observateurs que l’avion était excellent

  5. Zeljk dit :

    Achat logique
    Non, Dassault ne peut pas couler avec le Rafale qui ne représente que 20 % du chiffre d’affaire. Dassault est une société assez diversifiée, dans le logiciel notamment.
    Par contre Dassault a financé 25 % du coût du Rafale (cas de figure rarissime dans le monde) et doit donc rentabiliser cela.
    Non, il est logique qu’un achat n’arrive que maintenant :
    – l’armée de l’air française (premier client) est enfin équipée convenablement pour vraiment pouvoir juger de l’appareil
    – le standard F3 actuel du rafale est le premier vraiment multirôle
    Longue vie à ce formidable avion.

  6. jean dit :

    Rafale
    il aura fallu aussi un conflit
    la guerre en Libye pour que l’avion montre enfin son potentiel
    et son excellence
    les américains ont perdu un F15
    « incident technique ou abattu », on saur un jour mais dans bien longtemps

    le succès des mirage était venu aussi avec un avion victorieux lors des guerres israéliennes.

    La guerre en Libye a joué un role important dans le changement opéré par les acheteurs potentiels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *