Clyde Cessna : celui à qui l’on doit la démocratisation de l’aviation

Les pilotes et les aviateurs

Clyde Vernon Cessna est le fondateur de l’entreprise Cessna Aircraft Corporation. C’est un brillant ingénieur et aviateur américain à qui l’on doit la démocratisation de l’aviation.

Son enfance

Clyde Cessna est né le 5 décembre 1879 à Hawthorne, en Iowa. Alors qu’il était seulement âgé de deux ans, sa famille déménagea au Kansas, au bord de la rivière Chikaskia. C’est là-bas, dans la ferme familiale qu’il passa toute son enfance. Même si Clyde Cessna a marqué l’histoire d’un domaine les plus complexes qui soit, il n’était pas vraiment doué pour les études lorsqu’il était enfant. Il était plutôt fasciné par la mécanique et les machines agricoles de la ferme de ses parents ont été ses premiers projets d’étude. Il prenait plaisir à les réparer et c’est de cette auto-formation qu’il a développé ses compétences en mécanique. Il a même cherché des méthodes pour les améliorer.

 Clyde Cessna

Le monde du travail

Un peu bricoleur et mécanicien, Clyde Cessna ouvre une concession automobile en Oklahoma alors qu’il était âgé de 24 ans. Ce n’est qu’en 1910, à l’occasion d’un meeting aérien qu’il découvre le monde de l’aviation qui lui a plu au premier coup d’œil. Suite à ce premier contact, Clyde Cessna a décidé de poursuivre sa carrière dans ce domaine. Il déménagea alors à New York pour travailler au sein de la Queen Aeroplane Company et c’est qu’il a acquis ses compétences pour la construction des avions.

Ses premiers en tant que constructeur d’avion

Un an après le meeting aérien qui a changé sa vie, Clyde Cessna a commencé à construire son premier avion qu’il baptisa Silverwing. Il s’agissait d’un monoplan qui ressemblait un peu au Blériot XI, mais en version américaine. Pour le construire, le jeune homme qu’il était à cette époque a utilisé du bois d’épinettes, du lin et un moteur à bateau modifié appelé aéro spécial. C’était un 2 temps, 4 cylindres de 40 ch (30 kW) au maximum et 1 050 tr/min. Une fois l’avion terminé, Clyde Cessna décida de l’emmener dans la plaine de Geart Salt Lake, en Oklahoma et ce, sans même l’avoir testé au préalable. Le Silverwing finit en une sorte de boule et le jeune homme s’en tire avec 100 $ de réparations. Cessna aura réalisé plus d’une dizaine de vols qui se sont finis en catastrophe avant de finalement, réussir à faire voler son avion. En décembre 1911, il vola jusqu’à 8 km et les années suivantes marquèrent sa réussite.

1912 : décollage de sa carrière aéronautique

En 1913, Cessna abandonna définitivement la carrière automobile pour se focaliser entièrement à l’aéronautique, puisque dès 1912, il s’est mit à construire de nombreux monoplans. Ils étaient tous pourvus d’un moteur radial 6 cylindres Anzani de 40-60 ch.

En 1916, il fit l’acquisition d’un bâtiment pour la construction d’un avion en prévision des meetings aériens de 1917. Il y accueillit également une école de pilotage. Malheureusement, la guerre mit fin à ses rêves d’avion. Son industrie toute récente a dû fermer ses portes et Clyde Cessna retourna au Kansas pour reprendre la ferme familiale.

Une nouvelle collaboration prometteuse

Après la Première Guerre Mondiale, le secteur privé de l’aviation a repris des couleurs. Entre temps, Clyde Cessna fit la connaissance de Walter Beech et Lloyd Stearman avec qui, il fonda en 1925, la Travel Air Manufacturing Company au Kansas. Clyde Cessna a présidé l’entreprise qui rencontra rapidement le succès jusqu’à s’aligner aux constructeurs d’avions américains. Il faut dire que l’ingénieur a su apporter de nouvelles idées tant en forme qu’en recors de vitesse et de distance parcourue. Malheureusement, un désaccord sur le modèle à construire (monoplan ou biplan) survient entre les trois associés en 1927 et Cessna décida de quitter la barque pour ouvrir sa propre entreprise : la Cessna Aircraft Corporation.

Une nouvelle page pour Clyde Cessna

La Cessna Aircraft Corporation a ouvert ses portes le 7 septembre 1927. Sitôt l’entreprise ouverte, Clyde Cessna s’attela à la construction d’un monoplan baptisé « AW » qu’il termina à la fin de l’année 1927. L’avion pouvait atteindre une vitesse de 233 km/h pour une autonomie de sept heures dans les airs. Clyde Cessna proposa ensuite des avions de compétition appréciés pour leur économie, leurs performances et leur sécurité. Malheureusement, Roy Ligget, pilote d’essais maison et grand ami de Cessna perdit la vie dans un accident à bord d’un de ses avions. Pour Cessna, surmonter cette perte a été très difficile. Il est même allée jusqu’à confier les rennes de l’entreprise à son neveu, Dwayne Wallace tout en continuant toutefois de siéger au conseil d’administration. À partir de 1930, Clyde Cessna décida que son entreprise devait construire des avions de qualité à faible coût et il veillait à ce qu’il en soit ainsi. L’entreprise a participé activement à la Seconde Guerre Mondiale notamment pour la mise au point et l’usinage du Bobcat.

Ses derniers pas dans l’aviation

Avant la crise de 1929 et de la Grande dépression, le dernier modèle de l’entreprise eut tant de succès que Cessna investit plus qu’il ne fallait. Cela a entraîné la faillite et la fermeture complète de l’entreprise en 1931, mais il ne lui fallu que trois ans pour ré-ouvrir son usine de Wichita. En 1936, Clyde Cessna vendit l’entreprise à ses neveux avant de retourner à l’agriculture. Même si ses neveux ont insisté pour qu’il garde une part dans la société, Cessna ne participa plus jamais à la vie de l’entreprise et se limita aux cérémonies officielles pour faire une apparition. Après une vie bien remplie, Clyde Vernon Cessna décéda à l’âge de 74 ans à Rago.

Une figure de l’aviation

Malgré sa disparition, Clyde Cessna est aujourd’hui encore une figure emblématique de l’aviation. C’est à lui qu’on doit le Cessna 152 ou encore le Cessna 172. Quant à sa société, elle est encore un des leaders mondiaux de l’aviation avec pour actuel produit star : les biréacteurs de la famille Citation.

Category: Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *