Cintheaux rend hommage au pilote anglais abattu en 1944

Actualité avions
Découvrez aussi :

Un stèle en mémoire de Collins le pilote britannique mort à Cintheaux

Une stèle a été mise à Cintheaux en honneur du pilote britannique Jack Collins qui faisait partie de la Royal Air Force entre septembre 1943 et  août 1944. Collins a assuré 101 heures de combat en Normandie, au sein du 245ème escadron pour soutenir les forces alliées au sol.

Une stèle en mémoire du pilote anglais abattu à Cintheaux

 

  Une stèle en mémoire du piloteanglais abattu à Cintheaux

 

 

Le  11 août 1944,alors qu’il était en mission au Nord de Falaise, sur un chasseur bombardier Thyphoon, Collins a été touché par un tir de DCA allemande. Michel Le
Baron
, le maire de Cintheaux a estimé qu’ « après avoir été touché, il a
probablement essayé de rejoindre une piste d’aviation allemande
abandonnée par l’occupant et qui était située à 800 m du pont minier à
Cintheaux. Mais il a échoué. Il a dû sauter de son avion probablement
trop tard. Son parachute ne s’est pas ouvert. L’appareil a, lui, tapé
dans le pont. S’il avait réussi, il aurait été sauvé puisque la commune
avait été libérée, trois jours plus tôt. »

Aujourd’hui, après environ 68 ans, une cérémonie s’est déroulée en
mémoire de ce pilote, sur les lieux du crash. Une stèle en sa mémoire a
été dévoilée par son fils John Collins.

John Collins a déclaré qu’il avait «4 ans lorsque mon père est mort.
J’avais seulement quelques souvenirs de lui. Après la guerre, je n’avais
jamais pensé à faire des recherches. Ce n’est que 44 ans après lorsque
j’ai lu le livre de John Golley, Day of Typhoon, que j’ai découvert ce
qu’il avait fait en Normandie »
. Il a ajouté que depuis, il vient
régulièrement avec sa petite famille dans la région.

John a exprimé sa gratitude et sa fierté de cette cérémonie en honneur
de son père. Jacques Bréhin, le président de l’ASEVN a souligné que «
c’était un leader exceptionnel, admiré de ses hommes »en se basant sur
plusieurs témoignages.

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *