Cinq douaniers Français décédés dans un accident d’avion

Actualité avions

Il s’agissait d’un petit avion militaire qui avait à son bord cinq douaniers Français. Ces derniers devaient effectuer un vol de reconnaissance en Méditerranée pour les douanes françaises.

Le contexte de l’accident

L’avion a décollé à l’aéroport de Malte aux alentours de 7h20 pour s’écraser quelques secondes seulement après le décollage. Selon les témoins présents sur place, il s’est penché dangereusement vers la droite pour finalement piquer une tête vers le sol, à proximité de la piste de décollage. L’avion a tout de suite pris feu et des débris ont été retrouvés sur une route près du crash.

Qu’est-ce qui s’est passé ?

Crash d'un petit avion à Malte

On ignore jusqu’ici les causes de l’accident et même la destination de l’avion. Le ministère de la défense s’est montré très discret quant à la nature exacte des reconnaissances qu’ils devaient effectuer. Ce qui est sûr c’est que parmi les cinq victimes, trois d’entre eux étaient rattachés au ministère de la défense et travaillaient pour la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) tandis que les deux autres étaient employés à la société luxembourgeoise CAE Aviation. L’avion qui s’est écrasé, un Fairchild Metroliner Mark III, était loué par cette entreprise.

D’après ce que le gouvernement maltais a pu dévoiler, ces douaniers avaient pour mission de repérer les routes de trafics de drogues et d’êtres humains. Ils travaillaient sur cette opération depuis plus de cinq mois.

Le vol ne devait durer que quelques heures et l’avion aurait dû atterrir à son point de départ, l’aéroport de Malte. Les témoins assurent qu’aucune explosion n’a précédé le crash.

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *