Charles Lindbergh : pionnier de la traversée de l’Atlantique

Les pilotes et les aviateurs

Charles Lindbergh  est un des pilotes américains qui a marqué l’histoire de l’aviation pour avoir traversé l’Atlantique pour la première fois. Né le 4 févier 1902 à Detroit et issu d’une famille d’immigrants suédois, il a vécu une grande partie de sa vie dans le Minnesota. Sa vie bascule très vite dès lors qu’il se lance dans une carrière de pilote.

Charles Lindbergh : un homme avant tout

Né d’un père avocat à la fois membre du Congrès américain et d’une mère professeur de chimie, Lindbergh a toujours été passionné de l’aéronautique. Dès l’âge de 20 ans, il décida d’abandonner ses études de construction mécanique pour se lancer dans la carrière de pilote. Il commença à passer son brevet et acquit un avion qu’il se mit à réparer pour faire des baptêmes de l’air. Il se maria an 1929 et eut six enfants, dont l’un était kidnappé en mars 1932 pour être finalement tué deux mois plus tard. Cet évènement a été très marquant dans la vie de Lindbergh et les poursuites à son encontre et celle de sa famille le poussèrent à s’exiler en 1935. A partir de 1957, il eut une nouvelle relation avec une femme beaucoup plus jeune que lui et eut trois autres enfants. Mais cette relation était maintenue dans la confidentialité, au point que les enfants eux-mêmes ne connaissaient pas l’identité de leur père pendant très longtemps. Dans les dernières années précédant sa mort, Lindbergh a décidé de vivre à Maui, une île hawaïenne. Il mourut le 26 août 1974 des suites d’un cancer de la moelle épinière.

Charles Lindbergh : pionnier de la traversée de l’Atlantique

Une riche carrière

Lindbergh a effectué des entraînements aux côtés des pilotes américains, après quoi il intégra l’aérospatiale. Il devint rapidement célèbre pour avoir été le premier pilote à avoir traversé l’Atlantique seul aux commandes de son avion, The Spirit of Saint Louis, qu’il a conçu spécifiquement à cet effet. Il réussit à relier New York et Paris en 33h30mnn, en mai 1927. En réalisant cette prouesse, il se vit décerner le prix Orteig (25 000dollars). Après cette traversée, il acquit un certain statut et devint un véritable référentpour tout ce qui touche à l’aéronavale. Il présida plusieurs comités à l’échelle nationale et mondiale, dont le comité central du National AdvisorCommittee for Aeronautics(USA). En mars 1928, il fut décoré de la Médaille d’honneur du Congrès.Le pilote a toujours été un admirateur de l’armée allemande. Après avoir été décoré en 1938, il retourne aux USA et prit parti envers la neutralité à l’aube de la deuxième guerre mondiale. Il démissionna de la réserve mais ne tarda pas à rejoindre les rangs des serviteurs du pays à la suite de l’attaque de Pearl Harbour. Il effectua plus de 50 missions aériennes.Après la seconde guerre mondiale, il livra les détails de son aventure dans un ouvrage intitulé «The Spirit of St.Louis », grâce auquel il a obtenu le prix Pulitzer. Après avoir été gradé Général de brigade, il devint un fervent défenseur de la nature et figure parmi les opposants aux transports supersoniques. Pour son caractère et ses exploits, Charles Lindbergh figurera à jamais dans les annales de l’histoire de l’aviation.

Category: Les pilotes et les aviateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *