Canada, une doute autour de l’achat des avions de chasse F-35

Actualité avions
Découvrez aussi :

Le gouvernement canadien est divisé en ce qui concerne l’achat des F-35

Selon le ministre associé de la Défense canadien,  Julian Fantino, le gouvernement canadien étudie toujours le projet d’acquisition des appareils de chasse F-35.

Il a annoncé que le gouvernement n’a pas «pour le moment, écarté la possibilité, bien sûr, de nous retirer de n’importe lequel des programmes». Cette déclaration a été lancée devant le comité des Communes sur la défense suite à une série de question de l’opposition.

L’avion de chasse F-35

 

  L'avion de chasse F-35

 

 

En fait, le gouvernement canadien a du faire quelques changements de
position vis-à-vis de cette acquisition couteuse. En novembre dernier,
le ministre associé devant des hommes d’affaires américains avait
annoncé alors qu’il était à Forth Worth, au Texas, «Nous allons acheter
les F-35»
.

Ce projet d’achat des F-35 est soutenu par les conservateurs pour
remplacer les anciens CF-18, mais les propos lancé par M. Fantino
laissent entendre que le Canada a décidé de prendre ses précautions
avant tout achat. Il a souligné que le gouvernement va  «à un certain
moment, prendre la décision finale. Nous n’avons pas,
jusqu’à maintenant, signé de contrat d’achat»
, a-t-il affirmé.

F-35 JSF

 

F-35 JSF

 

 

Il a cependant démenti le fait que le Canada est entrain d’affaiblir son
soutien au projet, «je suis réaliste. Jusqu’à ce que le contrat d’achat
soit signé et prêt à être lancé, je crois que la seule réponse
appropriée pour moi est d’être franc. Nous sommes engagés dans ce
programme. Nous prévoyons faire ce qui est le mieux pour les
contribuables canadiens à l’égard du remplacement des CF-18.»
a-t-il
affirmé.

David Christopherson, le porte-parole néo-démocrate en matière de
Défense a signalé qu’ils savaient «était incertain et, aujourd’hui, nous
assistons à une volte-face»
, suite aux acharnements du Nouveau Parti
démocratique contre ce projet.

Le porte-parole libéral pour la Défense, John McKay, a estimé que les
dernières déclarations de M. Fantino constituait «un changement de ton
bienvenu» qui selon M. McKay viennent apès la rencontre qui s’est
déroulé à Washington plus tôt en mars.

Il a ajouté notamment «La question que je me pose est la suivante:
pourquoi cela a-t-il pris autant de temps? Ça fait des années que nous
le répétons!»
.

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *