Calvi, une fouille sur les restes d’un sergent américain dans l’épave de son Bombardier B17

Actualité avions| aviation| ,
Découvrez aussi :

Des recherches sous-marines sur les restes d’un sergent américain dans l’épave d’un bombardier de la Seconde Guerre mondiale

Le 20 avril dernier, la préfecture de Toulon a déclaré que des fouilles vont être entamées afin de retrouver les débris humains du sergent américain Tony Duca, mort lors du crash de son bombardier Américain B17 le 14 février 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale, dans la baie de Calvi en Haute Corse.

En effet, les services de l’ambassade des États-Unis en France ont annoncé aux services de l’état français qu’un projet de fouille des débris du B17 va être lancé du 26 septembre au 10 novembre 2012.

L’épave du Bombardier B17 sous les eaux de la baie de Calvi

 

  L'épave du Bombardier B17 sous les eaux de la baie de Calvi

Cette prospection sera dirigée par la préfecture maritime de Toulon, la sous-préfecture et la ville de Calvi. Une source de la préfecture a
expliqué que « les fouilles vont se concentrer sur l’arrière de l’appareil, sur fonds sableux. Elles vont s’effectuer sous l’autorité du « Joint POW/MIA accounting command« .

Ce projet entre dans la démarche réalisée par les États-Unis qui vise à « retrouver les militaires américains (ou leurs restes) tombés, depuis la Seconde Guerre mondiale, afin de les ramener au pays ». La région dans laquelle se trouve l’épave du bombardier américain sera soumise à une réglementation durant toute la durée des recherches. En fait, la zone est très fréquentée par les plongeurs. À 27 mètres de profondeur, l’épave au fond de la mer constitue un paysage magnifique.

Selon La préfecture maritime « l’épave de l’avion ne sera déplacé à aucun moment et restera donc accessible aux plongeurs, sauf pendant la période de fouilles ».

 

Tags: ,

Category: Actualité avions, aviation

Comments (1)

  1. blanchart dit :

    epave
    ancien plongeur du 2rep on avais plongé avec les gendarmes pour récupérer une mitrailleuse les plongeurs du club l’aquarium avait trouvé à l’intérieur le reste d’une machoire cela avait permis d’identifier l’avion
    pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *