Antonov : une légende en déclin ?

Actualité avions

L’Ukraine a récemment annoncé la dissolution de l’entreprise Antonov qui connaît, depuis quelques années, une grave crise. Ses ingénieurs ont, quant à eux, évoqué la possibilité de rejoindre une autre entreprise. En ce qui concerne l’Antonov, cet avion de légende, son avenir est encore incertain. Ce qui est sûr, c’est qu’il a rendu de fiers services tant dans l’aviation militaire que civil. Retour sur l’histoire de cet appareil légendaire en plein déclin …

Quelques dates marquantes de l’histoire de l’Antonov

1946 : mise en place du bureau d’étude en Sibérie.

1952 : déménagement du bureau d’étude à Kiev où il se situe aujourd’hui encore.

1957 : lancement de l’An-12 qui a célébré, cette année, ses 60 ans. Quelques-uns sont encore en service de nos jours. Il a permis le débarquement de parachutistes et de matériel militaire.

1962 : lancement de l’An-24 qui était un biturbopropulseur chargé du transport de passagers. Certaines compagnies aériennes l’utilisent encore de nos jours.

1967 : mise en service de l’An-22, un modèle qui a la capacité de décoller et d’atterrir sur des pistes difficiles.

1983 : premier vol de l’An-74, un avion cargo qui peut opérer par tous temps même à une température extrême de -60°C.

1984 : l’avion soviétique prit le nom d’Antonov après la mort d’Oleg Antonov, le premier concepteur en chef du bureau d’étude.

1984 : mise en service de l’An-32, un avion de transport qui peut voler même par température extrême avoisinant les 50°C.

1985 : lancement de l’An-124, connu comme étant le deuxième plus gros avion au monde qui a été produit en série. Il est utilisé pour le transport de personnes, mais aussi bien l’aviation civile que militaire l’a exploitée. Il peut transporter jusqu’à 880 soldats équipés.

Antonov 225 Mriya

1988 : lancement du seul An-225 Mriya produit. Il est le plus lourd et le plus long avion au monde. Depuis son entrée en service jusqu’à nos jours, il a battu plus de 200 records. Il peut transporter près de 50 véhicules et a même transporté le vaisseau spatial Bourane qui pèse près de 62 tonnes. Cet appareil est toujours en service.

2011-2015 : le bureau d’études Antonov a fait partie du consortium russe United Aircraft Corporation. Il a coopéré avec la Russie après l’effondrement de l’Union Soviétique et ce, même si les tensions existantes entre l’Ukraine et la Russie ont eu d’importantes conséquences comme l’arrêt de la fabrication de l’An-70.

Après un si riche passé, le bureau d’études s’apprête à fermer ses portes. Serait-ce la fin du règne d’Antonov ?

A lire également : La relance de la production en série de l’Antonov 124 Ruslan

Category: Actualité avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *