6,8 milliards de dollars d’investissement accordés pour l’achat de 40 F-35

Actualité avions| aviation|

A Seoul, à travers le programme américain de vente d’Etat à Etat de matériels militaires ou Foreign Military Sales (FMS), l’Administration du programme d’acquisition de défense ou DAPA a pris la décision d’acquérir 4 aéronefs F-35A. Le coût de cet investissement qui sera mis en œuvre au cours du troisième trimestre prochain s’élève à 6,8 milliards de dollars ou 7.400 milliards de wons.

F-35

Négociations prévues prochainement

Les négociations entre le gouvernement américain et la DAPA concernant les prix de vente et les diverses conditions débuteront d’ici quelques mois. Dans cette transaction, le gouvernement américain représente le Lockheed Martin, une des plus importantes firmes mondiales dans le secteur de la défense et de la sécurité.

D’après certaines sources, on parle dans cette transaction d’un montant de près de 7.4milliards de wons. La DAPA hésite encore sur le montant précis, les négociations devant être prochainement entamées. Le montant annoncé par le gouvernement américain sur cette transaction devra être payé au moment de la livraison, conformément aux exigences du programme FMS.

Quelques hésitations

D’après les estimations du Lockheed Martin, le coût d’un F-35A est de 80 à 90 millions de dollars en 2019, où la production à plein taux aura des incidences économiques pour les acquéreurs internationaux. C’est visiblement de là que viennent les hésitations.

A l’origine, Seoul prévoyait de se doter de 60 avions chasseurs pour un budget de 8.3 milliards de wons. Ce projet avait été mis de côté, le F-15 Silent Eagle Boeing n’étant pas d’une discrétion optimale. La DAPA a spécifié que les estimations seraient basées sur les développements les plus récents du programme du F-35, afin de déterminer s’ils respectent les nouvelles exigences militaires.

Le lieutenant-général de l’armée de l’air et haut fonctionnaire de la DAPA, Jung Jang-sun, a déclaré que le prochain test tournera autour des défauts relatés par la presse, étant donné que des programmes ont été mis en œuvre récemment, en vue de vérifier les pièces dernièrement modifiées et les orientations de développement.

Améliorer les capacités de surveillance militaire en Corée du Sud

La DAPA entamera des négociations directes avec Lockheed Martin pour les conditions relatives au soutien technique du programme de développement de l’avion chasseur de la Corée du Sud. Par ailleurs, elle a donné son accord sur le plan d’achat à Northrop Grumman d’un RQ-4 Global Hawk (UAV) dans le cadre du programme FMS pour l’amélioration de la surveillance en Corée du Nord.

Cet aéronef est capable de faire de très longues distances et de fonctionner sous n’importe quel climat. Par ailleurs, il peut être soumis à des conditions extrêmes et sa capacité de charge peut atteindre les 1360kg. Selon Seoul, cet appareil fait partie des équipements qui conviennent au système de défense antimissile pour la Corée ou « Kill Chain » mis en place pour repérer les attaques de missile et mettre en œuvre des mesures de prévention.

Selon la DAPA, envisageant d’améliorer les capacités de surveillance militaire sud-coréenne, la haute altitude est le principe de base du « Kill Chain » pour la surveillance de la Corée du nord et déceler les premiers signes d’attaques ennemies.

Tags:

Category: Actualité avions, aviation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *